Action clé en main : Objectif Zéro pesticide

Contexte

L’impact négatif des pesticides sur la santé, l’environnement et la ressource en eau n’est plus à démontrer et est devenu un problème majeur que les pouvoirs publics ont à coeur de résoudre. L’usage des pesticides par les collectivités locales est fortement réglementé et limité à certaines zones seulement (loin des établissements scolaires, des aires de jeux, des cours d’eau, etc.). Et leur utilisation deviendra même totalement interdite à partir du 1er janvier 2017 (Loi Labbé du 6 février 2014).

Pour accompagner les communes dans cette transition, Nature 18 propose depuis 2010 l’action « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages ».

Objectifs

Cette action est une opération d’accompagnement des communes volontaires dans une démarche de réduction d’usage des pesticides pour l’entretien de la voirie et des espaces verts.

Les objectifs sont la suppression totale des pesticides sur l’ensemble des espaces public de la commune, ainsi que l’acceptation par la population des changements de pratiques (acceptation des herbes spontanées notamment).


Logo_action_ZP

Engagements

Les communes signent une charte pour 2 ans, dans laquelle ils s’engagent à :
• Expérimenter une zone pilote avec mise en place d’alternatives aux pesticides ;
• Diminuer progressivement l’usage des pesticides sur l’ensemble de la ville ou du village ;
• Former leur personnel technique au CERTIPHYTO ;
• Communiquer annuellement les quantités et substances utilisées ;
• Sensibiliser et informer leurs administrés.

Déroulement

Le projet se déroule sur deux années et développe 2 axes, parallèles dans le temps :

Accompagnement technique

• Diagnostic des pratiques actuelles, en lien avec l’agent référent et un élu ;
• Réalisation d’une cartographie des zones entretenues ;
• Rédaction d’un rapport et l’élaboration d’un plan d’actions ;
• Suivi personnalisé de mise en œuvre.

Communication

Nature 18 propose un grand nombre de manifestations diverses qui ont pour but de sensibiliser les habitants de la commune à la démarche, en leur présentant les dangers des pesticides et la biodiversité qui s’installe dans un espace sans pesticide.

• Animation pour les élus et le personnel technique ;
• Mise en place de panneaux d’exposition ;
• Stands de sensibilisation du grand public ;
• Conférences-débat ;
• Sorties sur les herbes folles en ville ;
• Etc.

 

Des animations spécifiques sont proposées par notre animateur dans les établissements scolaires ou les centres de loisirs, pour sensibiliser la jeune génération. Les thèmes sont en lien avec la nature de proximité, comme les herbes folles, la faune du sol ou encore les gîtes à insectes.


Projet_ZP_stand01

Financements

Chaque devis est établi en fonction des besoins de la commune (superficie, nombre d’établissements scolaires, etc.) et totalement personnalisable en fonction des souhaits et ambitions du Conseil municipal.

Nature 18 est en partie subventionnée par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et l’Agence Régionale de Santé pour l’animation de la démarche sur le département et sur le volet « communication » proposé aux communes.

Des financements peuvent également être sollicités directement par les communes, au travers du Contrat Régional de Solidarité Territoriale (CRST) portés par leur Pays et auprès de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne pour le volet technique, qui peuvent aller jusqu’à 80 % du coût de l’action.

Grâce à son engagement, la commune peut également demander des aides financières pour ses achats de matériel alternatif (Agence de l’Eau Loire-Bretagne, Pays).

Communes déjà engagées

• Saint-Martin d’Auxigny, 2010-2012
• Saint-Amand-Montrond, 2012-2014
• Le Subdray, 2013-2015
• Cornusse, 2013-2015
• Saligny-le-vif, 2014-2016
• Pigny, Saint-Georges-sur-Moulon et Vasselay en regroupement de communes, 2014-2016
• Morthomiers, 2014-2016
• Jouet-sur-l’Aubois, 2014-2016
• Saint-Germain-du-Puy, 2015-2017
• Achères, Quantilly et Saint-Palais en regroupement de communes, 2016-2018
• Charôst, Chezal-Benoît et Saint-Ambroix en regroupement de communes, 2016-2018
• Lunery, 2016-2018
• Brinay, Graçay, Massay, Preuilly, Quincy, Sainte-Thorette, Saint-Georges-sur-la-Prée, Saint-Hilaire-de-Court et Sainte-Outrille, en regroupement de communes piloté par le Pays de Vierzon, 2016-2018
• Ivoy-le-Pré et La Chapelle d’Angillon en regroupement de communes, 2016-2018
• Sagonne, 2016-2018


Projet_ZP_Carte-juillet-2016